Préserver votre chevelure du stress

Femme stréssée

Les mains moites, le cœur qui s’emballe, la transpiration qui s’intensifie et tout qui s’écroule autour de vous… Voilà que “Monsieur le Stress” a pointé le bout de son nez avec tous ses soldats colonisateurs qui laisseront des traces dans votre organisme…

Pas de surprise, le stress n’est pas notre meilleur ami, et encore moins celui de notre chevelure.

Et si on parlait du stress ? 

Nous avons tous connu des situations de stress plus ou moins intense. Il me semble bon de rappeler que le stress est une réaction normale et humaine qui peut avoir des effets positifs sur nos performances physiques et intellectuelles. Cependant, lorsqu’il devient chronique, c’est-à-dire qu’il est maintenu sur une longue période, il peut produire des effets néfastes, voire indélébiles sur notre corps mais également nos cheveux.

Pour comprendre ses effets, n’ayons pas peur et rapprochons-nous un peu plus pour regarder le stress de plus près.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé “le stress apparaît chez une personne lorsque les ressources et les stratégies de gestion personnelles sont dépassées par les exigences qui lui sont proposées“.

Ainsi, lorsqu’on ne se sent pas capable d’affronter une situation donnée, on crée un sentiment de dépassement qui conduit à s’infliger soit même une pression. Le stress est donc un état que nous créons nous même! Et à l’intérieur de nous même!

“Quoi? C’est de ma faute si je stresse?”

Au risque d’en décevoir et d’en choquer certaines, nous fabriquons nous-même notre stress.

Mais bonne nouvelle! Si nous le créons, nous avons aussi la capacité de le désamorcer.

Je vous l’accorde plus facile à dire qu’à faire…Mais il est quand même bon de se rappeler que nous avons le pouvoir de le faire…

 

Quand le stress ne laisse pas nos cheveux indifférents

Le cheveu enregistre toutes nos émotions et garde une trace de tout et bien entendu, le stress n’échappe pas à cette session d’enregistrement…

Le Centre Clauderer, spécialisé dans le diagnostic du cheveu dit à ce sujet, que les effets du stress a des répercussions sur la formation de la kératine en créant une déformation.

Ainsi, avec un simple cheveu, on est en mesure d’identifier les périodes de stress qui ont traversées la vie d’une personne.

Hélène Clauderer, fondatrice du Centre Clauderer dit à ce sujet :

“Le bulbe capillaire, très vascularisé, est ultrasensible au stress,  augmente la sécrétion de sébum, diminue l’irrigation et génère des toxines acides. Chaque poussée de stress entraîne une contraction des vaisseaux sanguins au niveau des racines, qui contribue à l’affinement du cheveu. L’agression la plus violente demeure le stress affectif (perte d’un être cher, divorce, rupture…)”

Le stress libère un cocktail d’hormones dont la cortisol pour la plus connue que l’on retrouve dans le sang et dont ce dernier est en contact direct avec la racine de nos cheveux.

De plus, une étude réalisée sur des rats de laboratoire en 2016 montre que ces rongeurs sous situation de stress ont accumulé des hormones causant des inflammations au niveau des neurones, même après avoir fait disparaître la situation de stress car le processus d’inflammation se poursuivait encore un mois après .

 

No stress

Après toutes ces nouvelles peu enthousiastes, je ne peux que vous inviter à garder vos distances avec le stress. Dès qu’il rapplique, mettez-le à la porte instantanément! c’est vous le chef, pas lui!

Et pour faire le poids contre lui, voici quelques techniques scientifiquement prouvées pour déstresser instantanément :

  • la respiration ; prenez le temps de respirer, cela relâche les tensions et oxygène les tissus
  • la méditation et la relaxation (différentes techniques apprivoisent vos états de stress)
  • la marche en pleine nature (minimum 10 min)
  • la visualisation (confortablement installé à imaginer une scène agréable)
  • les plantes (cela peut vous paraître bizarre, mais une étude révèle qu’un groupe de personnes stressées qui entraient dans une pièce avec des plantes voyaient leur tension artérielle chuter de 4%!)
  • Embrassez les gens qui vous aimé; pas d’économie sur les bisous, ils nous apportent des hormones de plaisir qui contrent ceux du stress 😉
  • Souriez (regarder une vidéo drôle par exemple), vous libérerez des hormones de bien-être (endorphines, sérotonine,…)
  • Mangez une banane; l’expression avoir la banane porte bien son nom car le potassium et le magnésium présents dans la banane régulent la tension artérielle qui est amenée a s’amplifier en période ou en situation de stress. Alors gardez la banane! 🙂

Et vous, quelles sont vos techniques?

 

Take care  ❤

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *