Pourquoi vos cheveux font la sieste en hiver ?

Femme couchée dans la neige

Ce charmant nuage cotonneux que forme la neige en hiver, nous rappelle aussi au combien les températures glaciales peuvent être impitoyables pour nos petits corps qui ne recherchent que la douceur de la chaleur.

A cette période de l’année, pour retrouver notre cher et tendre cocon, on serait prêt à battre nos records de marche rapide.

Il fait froid et on veut se mettre au chaud, un point c’est tout 😐 !

Bonne nouvelle, vos cheveux sont sur la même longueur d’ondes et pour faire face à ce bouclier de froid, ils déposent les armes et profitent pour piquer un pti somm’.

Mais pas de panique, vous verrez que vos cheveux sont de fins stratèges.

Un sommeil forcé pour faire le plein avant les beaux jours

Pour comprendre la réaction de vos cheveux au froid, je vous embarque avec moi dans le monde végétal, qui n’est pas si différent de nos cheveux.

Je fais donc appel à votre sensibilité botanique en prenant l’exemple des arbres.

En hiver, (quasiment) tous les arbres perdent leurs feuilles… Mais, sachez que ce  sont des petits coquins, car ils font semblant d’être morts. Ce n’est qu’une stratégie d’adaptation aux conditions d’ensoleillement et de température pour maintenir et assurer leur survie.

Mais allons plus loin en faisant le parallèle avec les cheveux.

Pour se prémunir du froid,  les arbres entrent dans un état de dormance  en stoppant leur processus de croissance.

Les cheveux quant à eux, entrent dans un état de somnolence en ralentissant leur processus de pousse.

En effet, sous l’effet des températures glaciales, s’opère un phénomène de « vasoconstriction » (il s’agit de la contraction des vaisseaux sanguins). Résultat : un afflux sanguin réduit à la base du follicule pileux. Ainsi, le cheveu étant alimenté par une micro-circulation (petits vaisseaux sanguins) se trouve privé en partie d’un apport d’oxygène, de vitamines, de nutriments et d’oligo-éléments. En manque de toutes ces friandises, la machine à fabrication du cheveu ne peut produire de façon optimale et ralentit ainsi la cadence.

Méfiez-vous des apparences, ils ne dorment que pour faire le plein d’énergie

De nouveau de retour dans le monde végétal, où ce dernier nous montre que les arbres durant leur état de dormance profitent pour faire le plein d’énergie afin de préparer les bourgeons du printemps.

En bon élève suiveurs, les cheveux se préparent eux aussi à donner le maximum, pour les beaux jours.

En effet, en hiver, la mélatonine qui est l’hormone régulatrice du rythme biologique et des cycles de sommeil, est sécrétée en quantité plus importante.

Or, selon certaines études scientifiques réalisées dans les années 2000, il semblerait que la production de cette mélatonine à pour effet d’accélérer la pousse des cheveux. Ainsi, soumis à des taux de mélatonine plus importants, les cheveux profitent pour recharger leurs batteries et se préparer à une phase de croissance plus rapide (mais non instantanée). Alors patience…l’heure de gloire de vos cheveux arrive!

Donc ne vous inquiétez pas si vos cheveux font la sieste en hiver, ils se préparent pour les journées chaudes  et ensoleillées.

Conseils pour les impatientes

Je sais que bon nombre d’entre vous ne sont pas enchantées à l’idée de savoir leurs cheveux dormir de temps à autre et n’ont pas l’intention de les laisser faire !

Alors pour les plus déterminées qui ont un objectif de longueur, la solution, se trouve dans la stimulation du cuir chevelu.

Le principe est le suivant : puisque les friandises (vitamines, minéraux, oxygène) ne parviennent pas toutes à alimenter le cheveu de l’intérieur, les apporter par voie externe (via le cuir chevelu) est un bon compromis.

Accrochez-vous les filles, voici le plan :

  1. Vous vous munissez de vos produits pour activer la pousse de vos cheveux (produits à appliquer en externe : ampoules, lotions, huiles végétales telle que l’huile de ricin ou huile(s) essentielle(s)* à diluer avec une huile végétale**)
  2. Vous appliquez votre produit tous les soirs et vous massez votre cuir chevelu pendant minimum 1 minute, voire 5 à 10 minutes.

Cette méthode requiert de la patience et de la régularité. Vous sentez-vous à la hauteur 😏 ?

 

Take care ❤

 

* huile de cèdre d’atlas, menthe poivrée, cade/ se référer aux prescriptions
** huile de jojoba de préférence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *