Vos cheveux savent tout de vous…

Aujourd’hui, j’aborde un aspect des cheveux auquel je tiens particulièrement : il s’agit de l’influence de notre état d’esprit et de notre mode de vie sur nos cheveux. Vous verrez que les deux sont intimement liés.

La fonction primaire du cheveu

Avant tout, il est juste de rappeler que le cheveu a une fonction primaire et simpliste qui est la protection de la boite crânienne. Il est donc spécialement missionné pour protéger l’élément principal du corps humain sans lequel vous ne seriez pas capable de lire ces lignes en ce moment; j’ai nommé : le cerveau!

Autant dire que la mission est de taille pour un “simple cheveu”!

En plus de cette mission de protection, ils nous protègent des agressions climatiques comme par exemple le froid, car la chaleur du corps s’évacue dans un premier temps par la tête. Ils nous protègent également des chocs physiques minimes (en amortissant les cognements). A ce niveau, les chauves, ne sont pas très chanceux!

 

Les cheveux ne peuvent rien nous cacher

Au delà de cette fonction de protection, les cheveux peuvent dévoiler un autre aspect de leur existence.

Sachez que vos cheveux sont des magnétophones discrets! Ils enregistrent tout de votre vie! Ce que vous mangez, les chocs émotionnels que vous traversés, les moments intenses que vous vivez, et ils peuvent même vous informer sur vos prédispositions à certaines maladies et j’en passe.

Tout se passe dans la kératine du cheveu…

Dans l’article sur les effets du stress sur les cheveux, nous avons avons vu que le stress peut avoir pour effet de déformer la kératine de nos cheveux à tel point que l’on peut même connaitre sur examen de la kératine l’intensité du stress ou du choc émotionnel.

En parallèle, notre alimentation et notre état de santé sont aussi passés au crible et tout se joue par un jeu d’hormones.

  1. La particularité de notre corps est qu’il fonctionne par sécrétion d’hormones. En fonction de notre état d’esprit :  si nous vivons un moment très agréable, nous libérons de la sérotonine, de la dopamine, etc. (hormones du bonheur). En revanche, si nous sommes stressés, nous libérons de la cortisol (hormone du stress).
  2. Les hormones libèrent des substances et des toxines qui peuvent entraîner des déséquilibres dans le corps. Mais rassurez-vous, le corps est une splendide machine et va se charger d’évacuer tout ces intrus!
  3. L’évacuation de ces toxines se fait par la sueur, les urines, la peau…, mais aussi par les cheveux! Ces toxines vont se loger un peu partout sur notre cheveu : au niveau du bulbe pileux, au niveau des glandes sudoripares (glandes qui sécrètent la transpiration), dans les glandes sébacées (glandes qui produisent le sébum), et entre les couches de kératine du cheveu.

Le processus est donc le même (par libération de substances ou de toxines via le cheveu) pour notre alimentation, les maladies, les intolérances qu’on peut avoir à certains produits, notre comportement toxicologique, etc.

C’est donc une évidence, vos cheveux en savent beaucoup plus que vous!

Take care ❤.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *